Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Gestion des données de recherche

Guide sur la gestion des données de recherche

Exigences en matière de gestion des données de recherche

Les trois organismes subventionnaires canadiens (CRSNG, CRSH, IRSC) ont publié en mars 2021 leur Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche. Son implantation se fera graduellement dans les milieux de recherche et ne s'applique qu'aux projets de recherche subventionnés par l'un de ces trois organismes. Elle ne s'étend pas aux détenteurs de bourses ni aux titulaires de chaire.

Son objectif est de promouvoir l’excellence dans la gestion des données générées lors de recherches subventionnées par ces organismes. On y résume les attentes générales en matière de gestion des données de recherche ainsi que le rôle et la responsabilité des chercheurs, des milieux et établissements de recherche ainsi que des bailleurs de fonds dans la satisfaction de celles-ci.

Elle met l'accent sur trois dimensions :

  1. Chaque établissement doit rendre publique une stratégie institutionnelle décrivant comment elle entend soutenir le développement des capacités de ses chercheurs à développer de bonnes pratiques de gestion de leurs données de recherche. La stratégie de l'UQAM est en cours d'élaboration.
  2. Les chercheurs doivent produire un plan de gestion des données accompagnant leur projet de recherche.
  3. Les détenteurs de subvention doivent déposer leurs données numériques, les métadonnées et les codes dans un dépôt numérique reconnu.

Si la subvention provient d'un autre organisme (ex.: autre que canadien), il est important de vérifier sa politique concernant les données de recherche.

Plusieurs revues scientifiques imposent le partage des données de recherche comme condition à la publication ou du moins l’encouragent fortement. Dans certains cas, des partenariats ont été développés avec de grands dépôts disciplinaires ou multidisciplinaires et dans d’autres cas, certains périodiques développent leur propre dépôt.

Exemples :

Elsevier
Nature

Oxford University Press
Springer Nature
Taylor & Francis
Wiley