Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Libre accès

Repérer une revue en libre accès de qualité dans votre domaine

Directory of Open Access Journals (DOAJ)   

Le DOAJ est un répertoire qui recense plus de 16 000 revues en libre accès qui sont évaluées avant leur inclusion. Il est possible d’y chercher des revues par sujet. 

Directory of Open Access Scholarly Resources (ROAD)

ROAD est un répertoire qui recense des revues en libre accès (et des conférences). Il est possible d’y affiner les résultats de recherche par sujets ou autres critères. 

Scopus 

La base de données bibliographiques Scopus permet de consulter la liste des revues qui y sont référencées, soit plus de 20 000 titres.

Vous pouvez télécharger cette liste en format Excel, ce qui vous permet de trier les revues par sujet, par indicateurs scientométriques et par statut de libre accès. Les revues en libre accès sont identifiées comme telles. Pour les autres, il faudra vérifier la politique de l’éditeur concernant le libre accès. À partir de l'option « Source » dans le menu en haut, cliquer sur le lien « Download Scopus Source List » pour télécharger le fichier. Si vous optez pour l’option « Browse sources », vérifiez la présence de résultats sous chacune des lettres. 

Éviter les revues prédatrices ou discutables

Une revue prédatrice se présente comme une revue savante en libre accès et demande des frais de publication, sans offrir toutes les caractéristiques associées à une revue savante de qualité. Cette revue pourrait, par exemple, avoir un processus d’évaluation déficient, être absente des bases de données pertinentes et manquer de transparence quant aux frais de publication exigés. 

D’autres revues, qu’elles soient en libre accès ou non, sans pouvoir être qualifiées de prédatrices, n’ont tout simplement pas adopté toutes les bonnes pratiques de publication. 

Bonnes pratiques de publication 

Les principes de transparence et de bonnes pratiques dans l’édition savante (COPE/DOAJ/OASPA/WAME)

Consulter le Guide sur les Éditeurs prédateurs pour plus d'informations.

En tout temps, il convient de procéder à une évaluation de la qualité de la revue dans laquelle vous souhaitez publier. 

Évaluer une revue

Cliquez ici pour consulter la liste de controle, Se protéger des revues prédatrices
Cliquer l'image pour consulter la Liste de contrôle : Se protéger des revues prédatrices 
 

Autres ressources complémetaires :

Évaluer une conférence (liste de contrôle)        Comment évaluer une revue (ABRC/CARL)

Une fois le processus de publication enclenché

Que vous soyez ou non la personne qui correspond avec l’éditeur, demeurez engagé dans le bon déroulement du processus de publication de votre article. Vous maintiendrez ainsi votre autonomie dans la diffusion en libre accès de votre article. 

Éléments à ne pas oublier 

  • Signalez le numéro de référence du financement de votre recherche, soit par une note de bas de page dans votre article, soit directement à l’éditeur, qui s’occupera de la mise en page.
  • Si vous avez des coautrices et coauteurs, établissez dès maintenant qui s’acquittera des frais de publication. Au besoin, validez si cette dépense est nécessaire. Il se peut que l’éditeur offre d’autres options de libre accès.
  • Conservez une copie du postprint (si vous avez opté pour une revue permettant l’autoarchivage). Lorsque vous intégrez les corrections demandées par le comité de révision, conservez une copie (incluant les images) de ce que vous envoyez. L’éditeur n’est pas obligé de vous fournir une copie du postprint. 

Planification des frais de publication 

Si le libre accès est une exigence de l’organisme subventionnaire, vous pouvez intégrer un montant de frais de publication en libre accès à la section budget de votre demande et le mentionner dans la justification du budget. Ces frais peuvent varier, allant de la gratuité à 5 000 $ USD. Des ententes sont aussi négociées par le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) et le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) afin d’offrir à la communauté des établissements membres des rabais pour les frais de traitement des articles publiés en libre accès (Article Processing Charge [APC]).