Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Éditeurs prédateurs

Guide sur les éditeurs prédateurs, leurs particularités et comment les éviter

Éditeurs prédateurs de livres, mémoires et thèses

Les éditeurs de livres et de thèses prédateurs publient des livres dont le contenu ne leur appartient pas, ou obtiennent d’anciens étudiants les droits de vendre leurs thèses ou mémoires. En accomplissant peu de travail éditorial et en vendant en ligne des exemplaires imprimés à la demande, ces éditeurs font des profits qu’ils reversent rarement aux auteurs. Ces derniers leur auront transféré leurs droits, et ne pourront plus publier leur travail par la suite.

Vous avez été approché par un éditeur pour publier votre thèse ou votre mémoire ? Méfiez-vous !


 

  • Éditeur scientifique au curriculum prestigieux, mais fictif
  • Sollicitation en masse des étudiants ayant déposé un mémoire, une thèse, un article ou une communication pour leur offrir de publier leurs travaux
  • Aucun comité de révision par les pairs et aucun travail d'édition (ex. thèses et mémoires non retravaillés)
  • Acceptation des travaux après une lecture sommaire - ou pas de lecture
  • Demande des droits exclusifs et garde virtuellement tous les profits
  • Plagiat d'articles publiés ailleurs, ou copies d'articles Wikipedia
  • Utilisation de la technologie - moins coûteuse - de l'impression à la demande
  • Vente en ligne sur des plateformes comme Amazon
  • En ligne, les travaux semblent avoir fait l'objet d'une édition scientifique
  • Avez-vous été sollicité par courriel par un éditeur qui désire publier sans frais votre oeuvre (notamment par les Presses académiques francophones ou les Éditions universitaires européennes, filiales du consortium Omniscriptum Publishing Group (anciennement VDM Publishing)? Voir des exemples de courriels ici.
  • Des articles en ligne (blogues, articles journalistiques) mettent-ils en garde contre cet éditeur?
  • Le prestige de l'éditeur est-il à la hauteur de ce qu'il prétend?
  • Vous demande-t-on de faire vous-même la révision et la mise en page du document?
  • L'éditeur vous demande-t-il d'adapter votre mémoire ou thèse au format livresque ou les publie-t-il sans les retravailler?
  • Le manuscrit est-il accepté sans révision, après une courte période de lecture?
  • Malgré tout, est-ce que l'éditeur vous demande les droits exclusifs sur l'oeuvre?

Les thèses et mémoires sont déjà accessibles en ligne gratuitement sur Archipel, et sont référencés par Google. Il n'y a pas de valeur ajoutée à les publier chez ces éditeurs.