Aller au contenu principal
Il semble que vous utilisez Internet Explorer 11 ou une version antérieure. Ce site Web fonctionne mieux avec les navigateurs modernes tels que les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari et Edge. Si vous continuez avec ce navigateur, vous pouvez vo

Ouvert pour la justice climatique: Bravo à nos revues UQAM!

Cette page met en valeur le rôle de nos revues UQAM à ce sujet.

Bravo à nos revues UQAM!

Cette année, la semaine internationale du libre accès se déroulera du 24 au 31 octobre 2022 sous le thème Ouvert pour la justice climatique.

Pour relever collectivement les défis que les changements climatiques nous posent tout en prenant compte des conséquences inégalitaires que ceux-ci engendrent, nous avons plus que jamais besoin d’échanger rapidement de l’information sur le sujet.

La publication en libre accès des articles scientifiques est l’une des actions que la communauté de recherche peut réaliser pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et en amoindrir ses effets néfastes auprès de biens des communautés. Ainsi, le libre accès favorise la mise en commun des savoirs et facilite la participation de toutes les parties à cet effort commun.

Qu'est-ce que le modèle diamant?

Le financement des revues diamant provient de partenaires publics ou privés. Ces revues offrent donc gratuitement leur contenu en libre accès immédiat autant aux auteurs et autrices (donc pas de frais de traitement d'article chargés aux auteurs) qu'à leur lectorat. Il s'agit très souvent de revues indépendantes, affiliées à des institutions de recherche.

La science ouverte à l'UQAM

Le soutien financier équitable du libre accès demeure un enjeu actuel incontournable : des fonds publics colossaux s'écoulent vers des stratégies de libres accès à but lucratif et les revues diamant ne reçoivent pas leur juste part.

Le récent Action Plan for Diamond Open Access, publié par Science Europe et ses partenaires, vise précisément à coordonner les efforts des parties prenantes et invite tout individu ou organisation à l'endosser. La conversation autour de ce plan a débuté dans les milieux universitaires québécois. La suite est à surveiller!

Les images insérées dans ce guide sont tirées International Open Access Week organisé par SPARC sous licence CC BY 4.0

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International à l'exception des images, des vidéos et des photos qui peuvent y être insérées.

La recherche sur la justice climatique est-elle ouverte?

Une brève analyse bibliométrique permet d'explorer le niveau d’ouverture de la publication savante sur la thématique de la justice climatique.

En lançant une requête documentaire dans Scopus, une importante base de données documentaire multidisciplinaire et internationale,  5,968 résultats ont été repérés. Parmi ces derniers, seulement 2 168 (36,3%) sont en libre accès, le tout répartis dans 156 revues distinctes (en date du 3 octobre 2022).

KEY("climate justice*") OR KEY("environmental justice") OR KEY("intergenerational justice") OR KEY("climate ethics")

 

Parmi les cinquante revues indexées dans Scopus qui publient le plus d’articles sur le thème de la justice climatique, seulement six d’entre elles sont en libre accès. Le modèle d'affaires le plus courant pour financer le libre accès est le modèle doré où les revues demandent aux auteurs de payer des frais de traitement d'article. Un autre modèle d'affaires important, basé sur le financement en provenance de partenaires publics ou privés est le modèle diamant. Sur les 6 revues en libre accès du top 50, uniquement deux sont financées selon ce dernier modèle.

La contribution francophone au libre accès

Les publications de langue française sont malheureusement peu représentées dans les grands produits documentaires comme Scopus. Le précédent corpus de documents ne contient que 27 résultats publiés en langue française et leurs auteurs ou autrices de correspondance est principalement localisé(e) en France, puis en second lieu au Canada (Québec).

En réalité, les contributions francophones sont bien plus importantes que ce que suggère ce portrait.

Des obstacles structurels compliquent leur indexation dans les produits documentaires d'intérêt international. On pense notamment à :

  • l’accès aux ressources pour traduire les métadonnées des articles
  • la surcharge de travail des équipes qui non seulement œuvrent à la diffusion de connaissances, mais doivent courir à la recherche de financement
Le financement est un enjeu important contribuant à la surcharge de travail des équipes des revues francophones. Celles qui sont en libre accès, le sont souvent selon un modèle diamant et les revues sous abonnement sont à un coût très abordable qui n'a rien à voir avec celui des grands éditeurs commerciaux.

Des revues UQAM sur le front de la justice climatique

Trois revues savantes UQAM placent les problématiques environnementales et de justice climatique au cœur de leurs contenus : VertigO – La revue électronique en sciences de l’environnement, Éducation relative à l’environnement : regards, recherches, réflexions (ERE) et Revue québécoise de droit international (RQDI). Toutes trois sont en libre accès diamant et sont présentées dans les onglets ci-dessous.

 

BRAVO à nos revues UQAM!

Le Service des bibliothèques tient à souligner le travail colossal accompli jour après jour par les équipes de ces trois revues pour donner librement accès aux connaissances produites par les communautés qui gravitent et prospèrent autour d’elles.

Outre ces trois fleurons, l’UQAM accueille plus d’une trentaine d’autres revues de recherche et de création, majoritairement en libre accès. Naviguez dans la Vitrine des revues UQAM pour les découvrir! Plusieurs d'entre elles offrent quelques articles présentant un regard disciplinaire original sur l'environnement